*** IMPORTANT *** L'Assemblée Nationale adopte l'article 19 en excluant du champ d'expérimentation de la visite collective : la prescription hospitalière et les dispositifs médicaux

Publié le par COLLECTIFNATINALDESVM

Par visitemedicale, le 24 novembre 2011

 

Ce mercredi 23 novembre 2011, les visiteurs médicaux ont retrouvé un peu de considération et de dignité...

 

L'Assemblée Nationale était amenée à examiner une dernière fois le texte de l'article 19 du Projet de loi relatif au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé. Après l'échec de la Commission Mixte Paritaire, la Commission Sociale de l'AN avait repris, sous l'impulsion du député Lefrand,  la rédaction de l'article 19 tel qu'il avait été voté lors de son premier passage à l'Assemblée, excluant ainsi les produits visés aux 1°à 3° de l'article R. 5121-77 du CSP du dispositif de l'expérimentation de la visite collective à l'hôpital.

Contre toute attente, le Gouvernement a tenté de revenir à un champ élargi de l'expérimentation de la visite collective, en déposant un amendement visant à réintroduire les médicaments de la prescription hospitalière dans le dispositif (Médicaments réservés à l'usage hospitalier ; médicaments à prescription hospitalière ; médicaments à prescription initiale hospitalière)...

 

Mais les députés UMP se sont opposés à cette proposition en refusant de voter l'amendement et en acceptant même d'exclure du champ du dispositif les dispositifs médicaux.

 

Sur les bancs socialistes, Mme Lemorton a fait preuve d'une retenue opportune en affirmant qu'elle ne souhaitait pas la suppression des visiteurs médicaux "comme cela avait pu être écrit" (NDLR :  dans un rapport de l'IGAS) et en admettant que la visite collective serait impossible à mettre en oeuvre dans la visite de ville (médecine ambulatoire, selon ses termes).

 

La profession de la visite médicale peut commencer à souffler, après plusieurs mois de mise au pilori,  et à s'engager sur la voie d'une véritable reconnaissance professionnelle. C'est l'occasion pour nous de souligner l'efficacité des actions menées par les uns et les autres, et en particulier l'investissement et l'engagement de Jean-Yves PINET, qui a contribué, par son intervention remarquée sur les ondes de RMC, à redorer le blason d'une profession sérieusement mise à mal !

 

Le message qu'il a fait passer ce soir sur la page Facebook de "Visiteurs médicaux résistance" est un véritable message d'ouverture et d'espoir :

 

"Bonsoir à tous,

 

Malgré un amendement du gouvernement pour casser l'article 19 validé en comission des affaires sociales de l'AN, les députés UMP ont rejeté l'amendement du gouvernement et maintenu l'article 19 avec l'exception des produits hopitaliers et des DM.

 

Je tiens ici a remercier tous ceux qui se sont mobilisés depuis septembre, qui ont adressé des mails, des courriers, ont pris des rendez vous avec des parlementaires et qui ont fait qu'enfin notre métier s'est défendu.

 

Je remercie ceux qui m'ont soutenu avant et après l'émission de radio sur RMC. La visite médicale a été au coeur des discussions de ce projet de loi, tantôt en bien tantôt avec des des positions extrèmes, mais nous nous sommes enfin défendu, avons fait entendre notre voix même si sur les 18 000 nous n'étions que peu.

 

Je ne parlerai pas de ceux qui pensaient et continuent de penser que ce projet de loi est un de plus ou qu'ils ne sont pas concernés car ils n'ont rien compris et ne comprendront jamais rien.

 

 Je veux juste parler de tout les anonymes que nous sommes et qui se sont un jours levé en disant cela suffit, je fais un métier respectable, je le fais honnetement et correctement.
C'est à ceux là que je dédie les heures passées à travailler sur ce projet de loi et le reste.
 

 

A tous ceux là un grand merci"

 

 

 

Publié dans Informations

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article